Google

Actualités Google

  1. À propos de Google
  2. Actualités Google
  3. Communiqués de Presse
  4. Communiqué de presse

Google.org, la branche philanthropique de Google, annonce aujourd’hui d’importants projets et de nouvelles subventions pour combattre le changement climatique, la pauvreté et les menaces émergentes

Mountain View, Californie, le 17 janvier 2008 – Fort de son engagement d’utiliser l’information et les nouvelles technologies comme facteurs d’amélioration de la vie quotidienne, Google.org lance aujourd’hui trois projets, qui seront le fer de lance de ses travaux philanthropiques au cours des cinq à dix prochaines années. Google.org, la branche philanthropique de Google (NASDAQ : GOOG), collaborera avec des partenaires spécialisés dans ces domaines, investira des ressources et mettra à profit le talent des équipes de Google pour faire avancer ces projets.

Google.org annonce aujourd’hui plus de 25 millions de dollars de subventions et investissements pour le financement de nouveaux projets avec ses partenaires initiaux. Les ressources utilisées sont le fruit de l’engagement des fondateurs de Google de consacrer environ 1% des capitaux propres de la société, plus 1% des bénéfices annuels à des œuvres philanthropiques, pour lesquelles ses équipes donneront aussi de leur temps.

« Dans leur « Lettre des fondateurs » en 2004, Larry Page et Sergey Brin ont déclaré qu’ils voulaient faire de Google une société qui améliore le monde. Le travail de Google.org nous y aidera en tirant parti des forces de Google pour organiser l’information et adapter la technologie à ces problèmes complexes », a déclaré Sheryl Sandberg, VP Global Online Sales & Operations et administrateur de Google.org.

Le Dr. Larry Brilliant, Directeur exécutif de Google.org, a ajouté: « Avec ces cinq projets, nous tentons de résoudre certains des graves problèmes auxquels notre monde devra faire face dans les dix ans à venir. Nous les avons sélectionnés parce que nous pensons, en les résolvant, pouvoir offrir à nos enfants et petits-enfants – et à tous nos contemporains – un monde meilleur, plus équitable et plus sûr, mais aussi parce que nous estimons que ces grands projets correspondent bien aux forces fondamentales de Google, et plus particulièrement à ses technologies innovantes, à ses talentueux ingénieurs et aux autres Googlers, qui sont en fait nos atouts les plus précieux ».

Google.org rejoint un réseau d’organisations partageant la même vision, qui travaille à améliorer la santé de la planète et de la population pour bâtir un monde plus équitable. Les cinq projets de Google.org et ses partenaires initiaux sont :

Prévoir et prévenir

Google.org soutient les travaux permettant de prévenir les événements avant qu’ils ne se transforment en désastre local, régional, ou mondial, en identifiant les « points chauds » et en trouvant une solution rapide. Les changements écologiques et sociaux accroissent le risque de menaces émergentes, qu’il s’agisse de maladies infectieuses, de sécheresse ou d’autres catastrophes environnementales. Google.org se concentre dans un premier temps sur l’Asie du Sud Est et l’Afrique tropicale. En Asie du Sud Est – un point chaud pour le SRAS et potentiellement la grippe aviaire- Google.org collabore avec ses partenaires pour renforcer les systèmes d’alertes précoces et mettre en place les dispositifs locaux pour prévenir la prochaine pandémie. Ses subventions initiales incluent :

Informer et responsabiliser pour améliorer les services publics

Google.org collabore avec ses partenaires pour améliorer la diffusion de l’information, pour optimiser les services pour les plus démunis en Inde et en Afrique orientale. De nombreux pays en voie de développement manquent de services publics indispensables. Google.org appuie les efforts existants visant à fournir des informations, à responsabiliser les citoyens et les collectivités, les fournisseurs de soins et les décideurs politiques pour améliorer la prestation de services publics essentiels comme l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement. Les subventions initiales comprennent :

Stimuler la croissance des petites et moyennes entreprises (PME)

Google.org soutient les efforts visant à diminuer le coût des transactions pour investir dans les PME, permettre à ces dernières d’accéder aux marchés financiers et favoriser les investissements dans ce secteur. Les PME sont essentielles à la croissance économique et à la création d’emplois dans les pays en voie de développement, mais ne possèdent ni les outils ni les capitaux nécessaires pour y parvenir. De nombreuses micro-entreprises et la plupart des grandes ont accès aux capitaux via des institutions de microfinance, des banques et des marchés de capitaux, mais les PME demeurent très désavantagées, ce qui crée un « milieu manquant ». Google.org souhaite augmenter le flux de capitaux vers ces PME en s’attaquant à certains des problèmes de base qui empêchent ces sociétés de devenir des opportunités d’investissement rentables. Technoserve est l’un de ses partenaires initiaux :

Une subvention de 4,7 millions de dollars sera allouée à TechnoServe pour l’aider à étendre son soutien aux entreprises, stimuler la création d’emplois et renforcer les programmes de réduction de la pauvreté en Afrique, ainsi que pour développer et mettre en œuvre un concours de projets d’entreprises pour soutenir les entrepreneurs au Ghana et en Tanzanie.

Ces nouveaux projets viennent s’ajouter aux initiatives liées au changement climatique annoncées il y a quelques mois.

Développer une énergie renouvelable moins chère que le charbon (RE<C)

Cette initiative à l’échelle de Google a pour objectif de produire une capacité d’un gigawatt d’énergie renouvelable à un coût inférieur à celui du charbon, à l’horizon de quelques années, et non de décennies. Ce projet, connu sous le nom de RE<C, a été lancé en novembre 2007 et se penchera dans un premier temps sur les technologies innovantes en énergie solaire thermique, énergie éolienne, systèmes géothermiques avancés et autres technologies révolutionnaires potentielles. Dans le cadre du projet RE<C, Google.org réalisera des investissements stratégiques, et allouera notamment :

10 millions de dollars à eSolar, société basée à Pasadena (Californie), spécialisée dans l’énergie solaire thermique, qui remplace l’alimentation traditionnelle d’une centrale électrique par la chaleur générée par le soleil. La technologie d’eSolar a un fort potentiel pour produire de l’électricité à grande échelle à un coût inférieur à celui du charbon. Google a annoncé son intention de collaborer étroitement avec eSolar en novembre, et a maintenant finalisé l’accord d’investissement. Pour plus de détails, rendez-vous sur le site www.google.com/corporate/green/energy/esolar.pdf.

Accélérer la commercialisation des véhicules plug-in (RechargeIT)

RechargeIT est une initiative de Google.org visant à réduire les émissions de CO2, diminuer l’utilisation de pétrole et stabiliser la grille électrique en encourageant l’achat de véhicules électriques hybrides plug-in et la technologie de véhicule à réseau. Google.org a fait une demande de 10 millions de dollars pour des propositions d’investissement l’automne dernier, et investira des montants allant de 500 000 à 2 millions de dollars dans des sociétés à but lucratif choisies pour leur approche innovante, leurs équipes et leurs technologies, qui permettront une large commercialisation de véhicules électriques hybrides plug-in, de véhicules électriques et/ou de solutions de véhicules à réseau.

Contrairement aux fondations philanthropiques traditionnelles, Google.org est un organisme hybride, ce qui lui permet de faire soit des subventions directes, soit des investissements dans des sociétés à but lucratif dont les retours risquent d’être profitables. Google.org peut également soutenir les représentants publics qui prônent des politiques proches de ses objectifs.

Autres donations de Google

Outre les subventions et investissements annoncés aujourd’hui dans le cadre des grands projets de Google.org, Google poursuivra ses travaux philanthropiques visant à tirer parti des produits de Google pour les organisations à but non lucratif, et notamment : Google Grants™, qui fait bénéficier les organisations à but non lucratif d’annonces publicitaires gratuites, Google Apps™, qui leur offre des services web gratuits, ainsi que les contributions de Google Earth™, qui offre une cartographie pour suivre des événements tels que la crise du Darfour.

A propos de Google.org

Google.org, la branche philanthropique de Google, utilise l’information et les nouvelles technologies comme facteurs d’amélioration de la vie quotidienne. Nous développons et investissons dans des outils et partenariats qui permettront, grâce à la mise en commun des connaissances, de résoudre les problèmes les plus urgents auxquels la planète est confrontée, notamment dans les domaines du changement climatique, du développement économique et de la santé mondiale.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.google.org.

À propos de Google

Les technologies de recherche innovantes de Google permettent l’accès quotidien aux informations à des millions de personnes à travers le monde. Fondé en 1998 par les étudiants en doctorat de Stanford Larry Page et Sergey Brin, Google est aujourd’hui devenu un leader d’Internet sur tous les grands marchés internationaux. Les programmes publicitaires ciblés de Google offrent aux entreprises de toutes tailles des résultats mesurables, tout en satisfaisant les internautes. Google, dont le siège se trouve dans la Silicon Valley, possède des bureaux dans toute l’Europe, l’Amérique et l’Asie. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.google.fr

Contact presse :

Anne-Gabrielle Dauba Pantanacce
Google France
presse-fr@google.com
+33 1 42 68 53 66

Déclarations à caractère prévisionnel

Le présent communiqué de presse contient des déclarations à caractère prévisionnel soumis à certains risques et facteurs d’incertitudes, notamment celles portant sur le montant de nos subventions, investissements et engagements d’investissement, notre capacité à mettre en œuvre nos grands projets philanthropiques, notre capacité à développer des systèmes d’alerte précoce pour anticiper ou prévenir les maladies infectieuses ou les catastrophes environnementales, notre capacité à optimiser le flux des informations essentielles afin d’améliorer les services indispensables pour les plus démunis, notre capacité à accroître le flux de capital vers le « milieu manquant », notre capacité à développer à grande échelle une énergie renouvelable moins chère que le charbon et notre capacité à accélérer le développement des technologies énergétiques propres. Les résultats réels peuvent différer substantiellement de ceux prédits. Parmi les risques et facteurs d’incertitudes potentiels susceptibles d’entraîner un décalage entre résultats escomptés et réels figurent notamment les risques liés à notre capacité à recruter les ressources humaines appropriées et à identifier, puis développer les technologies nécessaires pour atteindre ces objectifs, en plus des risques et facteurs d’incertitudes énumérés aux rubriques « Risk Factors » et « Management’s Discussion and Analysis of Financial Condition and Results of Operations » de notre rapport trimestriel (formulaire 10-Q) pour le trimestre clos au 30 septembre 2007. Ce rapport, soumis à la commission des opérations boursières américaine (SEC), est consultable sur notre site relations investisseurs (investor.google.com) et sur celui de la SEC (www.sec.gov). Toutes les informations fournies dans le présent communiquées sont réputées correctes au 17 janvier 2008. Google n’est aucunement tenu de les mettre à jour.

Google, Google.org, Google Apps, Google Earth et Google Grants sont des marques de Google Inc. Tous les autres noms de sociétés et de produits peuvent appartenir à ces sociétés.